Bilan Japon

 

Probablement le pays le plus dépaysant de notre voyage, le Japon nous rend intarissable, mais à un moment donné il faut bien en finir…

 

Le bilan ?

 

* 20 jours sur place, environ 1.711 km parcourus, 4h de métro, 16h15 de train, 2h45 de bus ou tram, 30 minutes de ferry, presque 37h15 de marche en montagne, au cœur des temples et sanctuaires et en jungles urbaines

 

Cliquez pour visualiser la carte de notre parcours

Carto Japon

 

* Pour un Budget total de 3.241€ soit 77,16€/jour/personne en moyenne : 37,24€ de logement/j/pers et environ 12,50€/j/pers pour se nourrir (et boire un coup !).

Nous aurions pu faire moins… Mais comme c’était une destination incroyable et que nous tenons bien notre budget jusque-là il nous semblait dommage de se priver de tout ce qui fait les particularités de ce pays (en particulier l’hébergement traditionnel et les restaurants).

Le Japon permet aussi de manger pour moins de 10€/j/pers des plats frais et bons, trouvés dans les supermarchés, faits sur place et renouvelés très souvent.

 

Et en vrac tout ce qu’on a oublié de vous raconter :

DSC_6550 [1280x768]* Les voitures sont bien carrées… Les mamies sont bien courbées… Et les jeunes filles en uniforme scolaire marchent bien avec les pieds en dedans et les yeux baissés…

* Pour demander l’addition le signe usuel est de croiser ses deux index… mais du coup on ne sait pas comment mimer « c’est fermé… » ou « il n’y en a plus… »

* Il est bien souvent interdit de fumer dans la rue (mais pas si souvent dans les restaurants !), sont installés à certains coins de rue des cendriers et tous les fumeurs se réunissent là sur 2 m²… C’est assez drôle à voir !

* Je l’avais déjà vu en Chine mais au Japon ça a l’air plus présent encore, un haricot rouge, un peu sucré, ponctue certains gâteaux ou pâtisseries comme les pépites de chocolat en France ! C’est surprenant la 1ère fois que vous croquez dans une viennoiserie en attendant le gout du chocolat… Ils font une pâte de ce haricot qui est très consommée et en particulier dans un petit gâteau en forme de feuille d’érable dans le sud d’Honshu.

* Ce qui est français est classe et nombreux sont les japonais qui, s’ils ne font qu’un voyage, le feront à Paris. Outre la croyance bien ancrée que l’homme français est romantique (l’escroquerie…), Paris est bien sur la plus belle ville au monde et la langue française est la plus douce. Google translate marche donc à plein régime et on voit partout des mots français assemblés parfois sans aucun sens… Véridique : vu sur un sac à main : « Des noms de villes françaises : Paris, Strasbourg, Aix en Provence, Rambouillet…etc » (oui Rambouillet, comme si ça sonnait bien !), sur un bar « Le café de copain », sur une boutique de vêtements « Le mode comme ça »…etc.

* Dans les hôtels et capsules mais aussi dans les Ryokan, on vous fournit tout le nécessaire : savon mais aussi brosse à dent, dentifrice, gel douche, shampoing, après-shampoing (7 mois que je n’avais pas vu d’après-shampoing !), savon visage… Shiseido !

DSC_5934 [1280x768]* Lorsqu’on pose pour les photos on fait bien des twix avec ses doigts, à moins que ce ne soit le V de la victoire ou des oreilles de lapin ou de chats ???

* On cultive toujours la blancheur de la peau comme un standard de beauté, aussi l’ombrelle est de rigueur mais aussi la casquette à visière géante et les manches amovibles

* On croise énormément de parapluies transparents (bon sang mais c’est bien sûr !), c’est quand même un peu plus facile de voir son chemin ou de ne pas heurter tout le monde en restant bien abrité !

* Les japonais sont fans des tampons, aussi chaque lieu touristique a le sien (et des beaux !), j’en ai profité pour remplir mon cahier !

* La politesse va jusqu’aux ambulanciers, qui lorsqu’ils allument le gyrophare et font s’écarter les voitures, s’excusent et remercient les voitures et piétons au mégaphone !

* Le sens du service est tel que lorsque vous passez la porte d’une boutique on ne cesse de vous accueillir et de vous parler… On a pas tout compris mais il y avait à coup sûr du «Bonjour, bienvenue, merci de votre visite, que pouvons-nous faire pour vous, n’hésitez pas à nous solliciter…etc ». Discours souvent interminable, même s’ils savent que vous ne parlez pas un mot ! Et vous aurez le même traitement au départ !

 DSC_6581 [1280x768]

 

Le vrai bilan ? On a adoré ce pays, s’il n’est pas facile à appréhender à cause de la langue, les locaux sont suffisamment adorables pour que ce ne soit pas un obstacle infranchissable et la culture et l’histoire du pays sont tout simplement fascinants.

Ah oui… Et il faut absolument qu’on revienne, il nous manque tellement de choses à voir encore !

 

6 commentaires à propos de “Bilan Japon

  1. Joanna

    Faites nous encore rêver, je suis fan!! Qu’est ce que je donnerai pas pour être dans vos bagages, vos poches ou en femme invisible près de vous…
    Vivement la suite…
    Des bécots de Marseille où le vent souffle!!!

    • Cam Cam

      On accepte les visiteurs… prochain creneau disponible de mi septembre a mi novembre pour finir l’Indonesie et visiter la Birmanie… Avis aux amateurs ! :D
      Bises a Marseille et a tous !

  2. Armelle

    Grâce à vous on a découvert ce surprenant pays, très différent du notre. Tout comme vous on en redemande ! Nouveau défit pour vous : apprendre le japonais pour un prochain séjour…
    On attend avec impatience le nouvel article pour vous suivre et rêver !!!
    Bizz

    • Cam Cam

      Eh ben figures toi que j’aimerais bien apprendre… Mais c’est apparement très difficile…
      Alez, si l’avenir nous y ramène pour une plus longue durée, défi relevé !
      Bises

  3. Le phénomène des noms en français est assez ancien. On appelle ça le « franponais » Il y a même des sites qui lui sont dédié tellement c’est drôle (http://lefranponais.fr/)
    Ma copine Mica les collectionne et a ramené plein de photos de son dernier voyage au Japon.
    Pour le reste, tout ce dont tu parles dans tes articles sur le Japon m’est familier tellement je m’intéresse à ce pays, à sa culture et à son histoire depuis longtemps. Je n’aurais pas fait le même parcours que vous (évitant Hiroshima qui ne m’intéresse pas énormément et allant plutôt à Ise, par exemple) mais il est vrai qu’il y a tellement à voir !
    Les occidentaux ne réalisent pas bien, la plupart du temps, l’étendue de ce pays. On a tendance à garder en tête sa « surpopulation » du fait de grande régions montagneuses pas facilement habitable, mais on oublie que du Nord au sud l’archipel est immense et que si on le mettait dans l’océan atlantique, près des USA, il s’étendrait du Québec à la Floride !
    Un belle variété de climats et de paysages, donc !

    • Cam Cam

      Ce pays est un enchantement autant qu’une frustration ! J’aurais aimé voir tant d’autres choses ! Ise, en effet, Nikko, le Mont Fudji, les îles du nord, les îles du sud, etc… Sans parler du fait qu’il est en plus très différent à chaque saison ! Le cliché des cerisiers en fleurs et celui du bain en pleine neige me font toujours rêver…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *