Xela : des bancs de l’école au sommet.

 

Le Guatemala nous accueille début Janvier sans grand bouleversement…

La frontière est déserte, nous sommes les seuls touristes a traverser avant d’atteindre enfin Quetzaltenango, nommée ici Xela (à prononcer comme Sheila (!), de son nom maya Xelaju). Mais Xela ne se dévoile pas au 1er regard, surtout un 2 Janvier un peu frais ou presque tous les magasins sont fermés. Elle m’apparait comme une ville grise, sans grand charme ni chaleur à première vue et pourtant…

Lire la suite